Monthly Archives: septembre 2017

  • 0

Boitier ATX Cooler Master N300 : la qualité au meilleur prix

Category : Édito , Vidéos

Bonjour à tous. Aujourd’hui nous vous proposons de découvrir en détail le boitier Cooler Master N300. Une tour que nous installons régulièrement. En effet, même si certains détails pourraient être améliorés comme nous le verrons, cette dernière présente de très nombreux avantages.

En premier lieu, Cooler Master oblige, on a affaire à un rapport qualité prix tout bonnement imbattable. À 44 euros à l’heure où nous écrivons ces lignes, difficile de faire mieux. Cette marque est spécialisée dans les boitiers et les dispositifs de refroidissement, et ça se voit. Côté qualité, Cooler Master connait son affaire. Une valeur sûre. L’ensemble met en œuvre des matériaux de qualité, la finition est irréprochable et le design reste soigné.

Autre avantage du boitier : bien qu’en entrée de gamme, il demeure tout de même équipé d’une connectique USB 3 en façade. Seul bémol, on aurait aimé disposer de deux USB 3 en façade, et non un seul. Il existe en réalité deux versions du boitier. La première qui fait l’objet de cette présentation (type KKN1) propose deux prises USB2 + une prise USB 3 en plus des prises casque et micro. La seconde au demeurant introuvable sur la toile (type KKN2) fait l’impasse sur les deux prises USB2, mais propose 2 prises USB 3 en plus des connectiques son.

Autre petit regret : il est dommage que le constructeur n’ait pas pensé à intégrer directement des emplacements 2’5 pouces pour les SSD. Un moindre mal dans la mesure ou un adaptateur peu onéreux comblera le manque. Enfin on aime la présence de fixations rapides pour les disques durs et autres lecteurs optiques. Du tout bon au final !


  • 0

Disques ultra rapides SSD VS disque dur classiques (HDD) : force et faiblesses

Category : Édito

Qu’est-ce qu’un disque SSD ? Pourquoi le remplacement de votre ancien disque dur est-il judicieux ? C’est ce que nous verrons en résumé et en détail dans les lignes qui vont suivre.

Un résumé pour tout comprendre

 
À prix égal :

    • Un disque dur classique offre une grande capacité de stockage, mais demeure lent.
    • Un disque SSD offre moins de stockage, mais accélère fortement la réactivité générale de votre ordinateur.
    • L’écart de prix est faible entre entre un disque dur 1000 Go mécanique, et un disque 250 Gigas SSD (voir plus bas).
    • L’écart de performance entre un disque dur mécanique (lent) et un disque SSD (rapide) est énorme.

     

  • Conclusion : à moins de tenir impérativement à disposer d’une capacité de stockage très importante au sein de l’ordinateur, il faut privilégier le disque SSD dans tous les cas.

 

Disque SSD VS disque dur : la technique

Un ordinateur est fait de nombreux composants. Généralement, le stockage des données (vos photos, documents, le système d’exploitation) est assuré par une pièce que l’on appelle un disque dur. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un disque rotatif métallique magnétisé qui contient l’ensemble des données qui seront lues ou écrites par une tête de lecture (voir photo ci-dessous). Seul problème : ces disques mécaniques sont lents, explications.

Crédit photo : commentcamarche.net

La tête de lecture à un temps de réponse, que ce soit en lecture ou en écriture. Ce dernier est infime, mais les mouvements de la tête sont incessants. Ces « retards à l’allumage » s’additionnent, et se traduisent par une lenteur générale de l’ordinateur (surtout avec les disques à 5400 tours/minutes).

Un disque SSD ne contient aucune mécanique. Il s’agit d’une mémoire flash comparable à celle contenue dans les cartes Micro SD de nos smartphones et autres tablettes. Le temps de réponse en lecture ou en écriture est donc quasi instantané, ce qui n’est bien sûr jamais le cas avec un disque mécanique classique.
 
 

Disque dur : double jackpot pour les constructeurs

Pour soigner leurs marges, les constructeurs installent des disques mécaniques classiques au sein de leurs machines d’entrée ou milieu de gamme. La pièce est bon marché, et les capacités de stockage sont importantes. De quoi mettre en avant des caractéristiques techniques alléchantes avec « plein de zéros derrière » (1000 Go, 2000 Go, etc.) pour appâter le consommateur en boutique physique, ou sur les sites marchands. Évidemment la vitesse de lecture ou d’écriture – autre donnée ô combien essentielle – n’est jamais précisée. De quoi faire coup double en alliant rentabilité maximale et argument marketing.

L’entrée de gamme souffre même d’une double peine, car on y trouve des disques à 5400 tours par minutes, contre 7200 généralement. Plus le disque tourne lentement et plus il est lent. Pire encore : ces machines sont aussi celles qui possèdent le moins de mémoire vive (RAM), ce qui aggrave encore les problèmes de lenteur !
 
 

Les autres forces du disque SSD

Outre les temps de réponse en lecture et en écriture qui atomisent n’importe quel disque dur mécanique, le SSD présente deux autres avantages non négligeables. Deux forces d’autant plus appréciables avec les PC portables. Commençons par la première. Absence de mécanique oblige, le SSD est totalement insensiblement aux chocs. Ici point de défaillance mécanique possible et pour cause : il n’y a pas de mécanique.

Vient ensuite la question de l’autonomie. Moteur d’entrainement du disque, électroaimants pour déplacer la tête de lecture : les disques durs classiques consomment plus d’électricité qu’un SSD. Conclusion : un SSD améliorera sensiblement l’autonomie de votre PC portable.
 
 

Dépenser 200 euros dans un ordinateur qui en vaut 400 ?

Les ordinateurs neufs à 400 euros ne sont jamais (sauf rarissimes exceptions) équipés d’un disque SSD. Les SSD performants se trouvent au cœur de machines vendues à partir de 700 euros et plus. Il est même parfois possible de trouver des ordinateurs à 800 euros dépourvus de disques SSD.
Il faut donc comparer ce qui est comparable.

Score de performances Worldbench 8.1 disque dur VS SSD (crédit PC World).

Une machine à 400 euros dont le disque est remplacé par un SSD (en remplacement d’un disque mécanique défectueux, ou par choix) est méconnaissable. Elle démarre et s’arrête presque instantanément. En cours d’utilisation, tout est plus rapide (lancement des programmes, réactivité générale, etc.). Au final, cela revient presque à disposer du confort d’utilisation bureautique et Internet d’une machine à 700 euros. L’investissement nous semble donc pertinent.
 
 

Le disque SSD n’a-t-il que des avantages ?

Non, le disque SSD n’a pas que des avantages. Commençons par la fiabilité. Si l’absence de mécanique vous met à l’abri des chocs avec un SSD, ou de toute autre défaillance mécanique, la durée de vie des cellules mémoire du SSD n’est pas infinie pour autant. Les cellules sont garanties pour un certain nombre de cycles d’écriture / effacement. En pratique, la durée de vie du SSD dépendra donc de la fréquence / sollicitation de l’ordinateur. Pour un usage normal, la durée d’utilisation sans problème est largement supérieure à 5 années, voir plus.

De plus chez Microlys, nous utilisons exclusivement des disques basés sur de la mémoire 3D Nand, mémoire qui offre la meilleure durée de vie avec les disques grand public. Les disques que nous choisissons sont aussi accompagnés de la garantie constructeur la plus longue (5 ans).

Enfin, dernier inconvénient du SSD : comme nous l’avons expliqué dans le résumé ci-dessus, le prix au Giga est bien supérieur à celui d’un disque classique. Prenons l’exemple d’un disque de PC portable. Dans ce cas le Gigaoctet de donnée coûte 5 cents d’euros avec un disque mécanique, contre 34 cents d’euros avec un SSD. Conclusion : à moins d’être partant pour dépenser une petite fortune, le disque classique reste recommandé si vous souhaitez privilégier la capacité de stockage. Dans tous les autres cas, nous recommandons le choix d’un SSD. À titre indicatif, seuls entre 30 et 40 euros séparent un disque dur 1000 Go (classique, lent) d’un SSD de 250 Go (ultra rapide).


  • 0

[TUTO] MacOS / OSX : créer une image disque avec l’utilitaire de disque

Category : Vidéos

Dans cette vidéo, nous verrons comment créer une image disque en toute simplicité, sans avoir à installer le moindre utilitaire de création d’ISO.

Si ce vocabulaire vous est étranger, ce tutoriel vous permettra de copier un disque physique (suite iLife dans notre exemple) pour le transformer en un fichier informatique pouvant être stocké sur un disque dur, SSD, ou tout autre espace de stockage.

En effet, l’utilitaire de disque de MacOS peut s’affranchir de cette tâche sans difficulté.


  • 0

[TUTO] Débloquer Windows 10 SANS appuyer sur le bouton Power

Category : Vidéos

On ne le dira jamais assez : il ne faut JAMAIS garder son doigt de manière prolongée sur le bouton « Power » d’un ordinateur. Seulement voila, que faire lorsque ce dernier est « planté » ?

Dans cette vidéo, nous verrons ensemble comment débloquer un ordinateur sous Windows 10 SANS avoir à appuyer sur le bouton Power de l’ordinateur de façon prolongée.

Rappelons que l’appui prolongé sur le bouton Power peut être lourd de conséquences que ce soit avec Windows ou Mac OS).

En effet, l’appui prolongé sur le bouton Power (a le pas confondre avec l’appui bref, voir cette vidéo) a pour conséquence d’éteindre brutalement votre ordinateur. Sans entrer dans les détails, cela peut avoir pour conséquence de détériorer ou supprimer des fichiers système critiques. Ces dégradations du système d’exploitation (Windows ou Mac OS) peuvent entrainer des dysfonctionnements, ou empêcher purement et simplement le démarrage de l’ordinateur.

Dans ce tutoriel, nous passerons en revue l’ensemble des tentatives à effectuer pour débloquer l’ordinateur sans avoir à actionner la touche Power de façon prolongée.

 


  • 0

[TUTO] Débloquer un Samsung Galaxy S7 planté

Category : Vidéos

Que faire lorsque son Galaxy S7 est totalement planté ? Si les touches et l’écran du téléphone ne répondent plus, il existe une manipulation qui permet d’affiche un menu. Une fois ce menu atteint, une option de redémarrage est proposée.

La manipulation est simple. Il vous suffira d’appuyer simultanément sur les touches Power, Volume bas et Home.


  • 0

[TUTO] Activer la veille prolongée sur Windows 10 (et utilité de la chose)

Category : Vidéos

Par défaut, la veille prolongée n’est pas disponible sur Windows 10. Nous verrons dans ce tuto très simple comment l’activer simplement en quelques étapes.

Pour rappel, ce mode de veille cumule les avantages d’un arrêt complet (zéro consommation électrique en veille) et d’une veille classique (on retrouve ses programmes et documents ouverts tels qu’on les avait laissés lors de la session précédente d’utilisation de son ordinateur.

 


  • 2

[TUTO] Mémoire de stockage pleine sur Android : faites le ménage avec Disk Usage !

Category : Vidéos

Dans cette vidéo, on fait le ménage sur Android ! Partons d’un cas concret : l’espace de stockage vient à manquer sur la mémoire interne de votre téléphone et/ou sur la mémoire de la carte SD . Comment trouver rapidement les éléments volumineux en vue de les supprimer ?

C’est précisément à cette question que nous allons répondre grâce à l’application Disk Usage que vous trouverez gratuitement sur le Play Store (lien ci-dessous).

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.google.android.diskusage&hl=fr

Pour ceux qui connaissent, Disk Usage reprendre le principe simple, mais ô combien efficace de Treesize sur Windows, ou Disk Inventory X sur MacOS : classer les répertoires par taille (le plus gros en haut).

On note toutefois une différence par rapport aux deux programmes desktop cités plus haut. Ici, Disk Usage vas plus loin puisqu’il permet dans le cas des applications d’ouvrir directement leur page de configuration dans les paramètres système d’Android, ce qui s’avère diablement efficace.

En effet, cela vous permettra d’accéder instantanément aux commandes de suppression de la mémoire cache de l’application et/ou données de l’application en vue de les supprimer (si possible).

De plus dans certains cas, vous pourrez accéder directement et simplement à la commande permettant de déplacer l’application de la mémoire système vers la mémoire de la carte micro SD, par exemple.

 


  • 0

[TUTO] Windows 10 : Configurer et utiliser le mot de passe image

Category : Vidéos

Dans cette vidéo, nous verrons comment configurer et utiliser le mot de passe image de Windows 10. Cette méthode de déverrouillage plutôt originale proposée par Microsoft s’inspire du schéma de verrouillage sur Android, mais va plus loin encore.

Sur l’image de votre choix, vous serrez invité à paramétrer une suite de 3 mouvements composés de lignes, ronds, ou points. Si ces manipulations semblent surtout pensées pour les appareils tactiles, elles restent parfaitement utilisables à l’aide de la souris.

Une fois la suite de mouvements effectués (une légère marge d’erreur est autorisée), l’ordinateur se déverrouille. Original et pratique à la fois.

À noter que contrairement à ce que l’on aurait pu croire, l’image choisie pour le mot de passe image ne remplace pas le fond d’écran du logon screen de Windows.

 

 


  • 0

[TUTO] Samsung Galaxy : récupérer les données de son ancien téléphone Android

Category : Vidéos

Dans ce tuto, nous verrons ensemble comment récupérer les données de son ancien téléphone Android (Samsung ou non) pour les envoyer dans son nouveau mobile Samsung Galaxy.

Remarque : si possible, pensez à mettre votre carte SD directement dans le téléphone récepteur (Galaxy S7 dans cet exemple).

Le tuto est réalisé avec un Galaxy S7, mais il est basé sur le programme de récupération Samsung nommé Smart Switch. Les manipulations sont donc valables pour d’autres téléphones de la marque, qu’ils soient sortis avant, ou après le Galaxy S7.

Notez que la manipulation fonctionne avec d’autres téléphones. Il est par exemple possible de récupérer les données provenant d’un mobile iOS, ou BlackBerry. Pour finir, à noter également que dans notre exemple, les opérations ont été très longues puisque nous avons du patienter une bonne heure avant que toutes les opérations soient achevées.

 


  • 0

[TUTO] Envoyer beaucoup de photos par email (avec WeTransfer)

Category : Vidéos

Une question qui semble anodine, mais que l’on nous pose souvent : « comment faire pour envoyer plusieurs photos (vidéo, ou autre) en pièces jointes par email sans craindre de voir son courriel rejeté ?  » Il est vrai que les serveurs email de nombreux fournisseurs d’accès Internet (Orange, Free, etc.) refusent encore la réception de pièces jointes volumineuses.

Dans ce tuto vidéo, nous verrons comment contourner cette limitation en toute simplicité en passant par le service WeTransfer ! Ce dernier propose d’envoyer des fichiers pouvant peser jusqu’à 2 Go. Opération que vous pourrez reproduire gratuitement autant de fois que vous le souhaitez. Autant dire que ce service vous permettra d’envoyer un volume illimité de pièces jointes.

Seul préalable : constituer un pack ZIP contenant l’ensemble des fichiers que vous souhaitez envoyer (au besoin, vous pourrez vous procurer l’excellent utilitaire de compression  7-Zip). Ce point sera aussi abordé en début de vidéo. Tuto à consommer sans modération, ou à faire suivre aux personnes qui ont des difficultés à vous envoyer plusieurs photos !